Dépenses

depenses

Actions humanitaires

L’essentiel des dépenses de « Partage dans le monde France » est consacré aux actions humanitaires, tant en Inde qu’au Népal, mais également en France.
Les frais des dispensaires indiens de Mevalur, Seliamedu et Nadukuppam comprennent les salaires des équipes médicales indiennes, l’achat de médicaments et de matériel médical, ainsi que la maintenance des bâtiments et des équipements. Le dispensaire de Seliamedu implique aussi les salaires des formateurs de l’école de couture et de broderie.

Achat des produits indiens et népalais

Le coût d’achat de ces produits, achetés auprès d’artisans locaux, s’est élevé en 2013 à 7% du budget de l’année.
La vente de produits indiens en 2013 a été l’une des deux principales sources de revenus de « Partage dans le monde France » avec 40% du budget de l’année, l’autre source étant les dons et cotisations 43%.

Frais de fonctionnement

Les frais de fonctionnement de « Partage dans le monde France » sont limités aux dépenses indispensables et incompressibles de téléphone, envois postaux, photocopies, achat et entretien de matériel informatique. Il n’y a pas de frais de personnel en France, l’association étant exclusivement composée de bénévoles. Les membres de « Partage dans le monde France » s’impliquent bénévolement dans les actions, en fonction de leurs compétences : projets médicaux, socio-éducatifs et commerciaux, gestion, logistique, etc.

Certification des comptes

Bien que « Partage dans le monde France » n’en ait pas l’obligation, les comptes de l’association sont vérifiés par un commissaire aux comptes, le cabinet J. Causse et Associés (91 avenue de l’Arrousaire 84000 Avignon), depuis 2000. Cette vérification est un engagement auprès de nos partenaires et de toutes les personnes qui nous font confiance pour garantir que les fonds confiés à « Partage dans le monde France » sont utilisés de manière appropriée.

Résultat

En 2013, les missions médicales prévues au Népal n’ont pas pu se réaliser pour des raisons liées à la politique gouvernementale népalaise (mise en place de nouvelles réglementations pour les ONG). La diminution des charges de l’année a été conséquente de ce fait.
Les interventions associatives en Inde ont été financées par les bénévoles engagés dans les projets humanitaires prévus.
En conséquence, le résultat 2013 a été positif et représente 12% des ressources totales de « Partage dans le monde France ». Ce résultat est affecté aux réserves associatives dédiées aux prochaines missions, notamment prévues en 2014.

  • printemps 2014 : mission de préparation au Népal, préfigurant la création d’une association népalaise partenaire de « Partage dans le monde France ».
  • été 2014 : mission de suivi des réalisations en Inde
  • automne 2014 : mission médicale au Népal