Témoignages

Bhim TAMANG

Depuis 2012, Bhim TAMANG, gérant d’une agence de trekking et déjà investi dans l’humanitaire , accompagne nos actions et projets au Népal . Il devient en 2015 membre actif de notre association partenaire « Aahana Nepal » et s’investit dans toute la préparation logistique de nos missions, prend part aux choix des villages et devient l’interlocuteur principal entre Partage dans le monde et les acteurs locaux.


Since how long do you know Partage dans le monde? I met Dr Dominique Byramjee for the first time in Kathmandu in 2012


How would you qualify Partage dans le mo...

Lire la suite
Gérant d’une agence de trekking

Bhim TAMANG

Depuis 2012, Bhim TAMANG, gérant d’une agence de trekking et déjà investi dans l’humanitaire , accompagne nos actions et projets au Népal . Il devient en 2015 membre actif de notre association partenaire « Aahana Nepal » et s’investit dans toute la préparation logistique de nos missions, prend part aux choix des villages et devient l’interlocuteur principal entre Partage dans le monde et les acteurs locaux.


Since how long do you know Partage dans le monde? I met Dr Dominique Byramjee for the first time in Kathmandu in 2012


How would you qualify Partage dans le monde ? Since the time I have known Partage dans le monde team, I have observed that the team are very effective and they are more focused on helping the needy people by being on the field, which creates an environment where if there arouses any problem, it could be solved or sorted out in a short period of time which is very valuable during social works. Even during the dire situations, limited resources and budgets hasn’t stopped the Partage dans le monde from helping the needed.  Therefore I have a very high and good image from Partage dans le monde team. Partage dans le monde is completely different from other NGO's in Nepal because the NGOs spends most of the donations on many official and secretarial works than in field works. Also the NGOs in Nepal only focuses on one subject. For example, if they are focused on child education, they will only help with that, if the villages are in need of healthcare, they another NGOs has to come for healthcare support. Whereas the Partage dans le monde team have been doing Healthcare, education, Agriculture, Trainings, and many more, therefore, it is totally different from other NGOs in Nepal.


What do you think about the actions lead by Partage dans le monde ? Partage dans le monde team has always been upfront with their actions and there is no ulterior motives behind it. Therefore the actions lead by Partage dans le monde has always been appreciated by the people being helped. It gives effective actions with positive remarks.


What short and long term impact have the actions lead by PDM ?  Sewing Training has given the women group an opportunity to learn and start their own business. There has been few women who has opened a Tailor Shop which has resulted in employment opportunities for women interested in sewing too. Poultry Farming has made people aware on how to manage and keep the poultry business stable for long term too. New buildings for school has given the village children an opportunity to learn and due to the strong structure of the building, the villagers have been inspired and encouraged to build strong houses for themselves in near future since the buildings constructed by Partage dans le monde was unaffected during the Earthquake of 2015. 


What can be improved or is missing in PDM ? Every situation creates a new opportunity and obstruction so I believe we will improve slowly as we work together in near future. So far, I have no complaints or concern on Partage dans le monde, as we have been getting constant support from the team.

Gérant d’une agence de trekking

Interview de Nicola Sergio,pianiste de jazz, compositeur, arrangeur et enseignant à Paris

Comment as tu connu Partage dans le monde ? Un de mes élèves est membre de Partage dans le monde. Nous avons rapidement sympathisé. A l’occasion d’une fête réunissant des membres de l’association, j’ai proposé d’offrir un concert pour récolter des fonds. L’idée a rencontré le succès et des amis musiciens ont accepté de se joindre à moi pour réaliser un premier concert au club de jazz « le Sunside ». C’était le premier concert


Quels sont les liens ou événements importants qui te relient à Partage dans le monde ? Les événements ce sont bien sur les concerts faits ensemble : ...

Lire la suite
pianiste de jazz, compositeur, arrangeur et enseignant à Paris

Interview de Nicola Sergio,pianiste de jazz, compositeur, arrangeur et enseignant à Paris

Comment as tu connu Partage dans le monde ? Un de mes élèves est membre de Partage dans le monde. Nous avons rapidement sympathisé. A l’occasion d’une fête réunissant des membres de l’association, j’ai proposé d’offrir un concert pour récolter des fonds. L’idée a rencontré le succès et des amis musiciens ont accepté de se joindre à moi pour réaliser un premier concert au club de jazz « le Sunside ». C’était le premier concert


Quels sont les liens ou événements importants qui te relient à Partage dans le monde ? Les événements ce sont bien sur les concerts faits ensemble : 5 en 6 ans. Aujourd’hui ce sont de véritables liens d’amitié et d’estime qui me lient à de nombreux membres de l’association. La rencontre avec Partage dans le monde m’a ouvert un monde, celui de la solidarité. Nos histoires se croisent, comme celle du Dr Byramjee dont un parent est originaire d’Inde. Cela se relie au thème de l’immigration qui me touche particulièrement. Aujourd’hui le lien avec l’association est encore plus fort. Je suis content d’être utile -même indirectement – à la cause de la solidarité. De plus j’ai totalement confiance en la façon dont est utilisé l’argent gagné lors des concerts. Tous les artistes sont engagés dans des causes, pour moi c’est l’humanitaire.


Quelle image de Partage dans le monde as-tu ? Une très belle famille réunie autour d’une grand-mère : la Solidarité. Tous les membres sont là en train de l’écouter. C’est un guide pour tous même si chacun est autonome. C’est aussi une association où il y a beaucoup de démocratie : la Présidente écoute les autres, chacun a un espace pour s’exprimer. C’est comme les musiciens d’un groupe ! Chacun est humble et travaille pour le collectif.


Qui connais tu dans Partage dans le monde ? Je connais tous ceux qui sont à Paris : Françoise, Sébastien, Martine, Alixia, Alexandra, Antoine, Marc, Jehanguir... : une dizaine de personnes.


Quel lien as-tu avec l’Inde et le Népal ? Je n’ai qu’un lien spirituel. Je n’y suis allé mais l’Inde évoque pour moi quelque chose de spirituel. Je suis non croyant mais spirituel… Et il faut se mettre en contact avec cette force spirituelle, c’est comme la musique… Quant aux montagnes et au Népal, ces lieux sont propices à l’activité de réflexion. Mais, à travers les films et photos de Partage dans le monde, j’ai surtout l’image d’un pays pauvre, où il y a beaucoup de souffrance et de pauvreté. Me rappeler le Népal au quotidien m’aide à trouver les priorités dans ma vie. Je vois mon fils qui a des dizaines de jouets alors que des enfants du Népal n’en ont pas… On oublie qu’on a tout… Cela me ramène aux valeurs de base.


Quelle est ton histoire ? Mon histoire ? c’est celle d’un rêveur… Quelqu’un qui croit dans un rêve et vit pour ses rêves. Je ne me contente pas de la place que les autres voudraient me donner, je recherche l’incertitude car je crois en moi-même. Je suis quelqu’un d’enthousiaste mais je n’imposerai pas à mon fils quelque chose : je lui dirai « choisis ce que tu aimes, mais fais le avec passion ». En résumé, je suis un pur représentant de ma terre : la Calabre.


(Je préfère vous raconter ça ; si vous voulez mon cursus, mes diplômes, tout ça est sur internet : http://www.nicolasergio.com/bio-fr/#.W5KtB7p9h9M )

pianiste de jazz, compositeur, arrangeur et enseignant à Paris

Témoignage de Philippe Car, Agence de Voyages Imaginaires

Philippe Car, comédien et metteur en scène, nous accompagne depuis 2010 avec sa compagnie, l’Agence de Voyages imaginaires installée à Marseille. Une belle rencontre faite d’échanges autour de valeurs que nous partageons. C’est ainsi 4 représentations et 1 feu d’artistiques qui ont été donnée au profit de nos actions sur le terrain. Un grand merci à eux.


Comment as-tu connu Partage dans le monde ? Je ne me souviens pas… j'ai l'impression de connaître l'association depuis toujours.


Lire la suite

Comédien et metteur en scène

Témoignage de Philippe Car, Agence de Voyages Imaginaires

Philippe Car, comédien et metteur en scène, nous accompagne depuis 2010 avec sa compagnie, l’Agence de Voyages imaginaires installée à Marseille. Une belle rencontre faite d’échanges autour de valeurs que nous partageons. C’est ainsi 4 représentations et 1 feu d’artistiques qui ont été donnée au profit de nos actions sur le terrain. Un grand merci à eux.


Comment as-tu connu Partage dans le monde ? Je ne me souviens pas… j'ai l'impression de connaître l'association depuis toujours.


Quels sont les liens ou les évènements importants qui te relisent à Partage dans le monde ? Nous avons quelquefois et avec beaucoup de plaisir joué nos spectacles au profit de l'association.


Quelle image de Partage dans le monde as-tu ?  Solidaire, dévouée, généreuse.


Qui connais-tu dans Partage dans le monde ?  Principalement, Rachel Schwartz, mais aussi nombreux de ses compagnes et compagnons.


Quel lien as-tu avec l’Inde et le Népal, personnellement ou avec la compagnie ?  Je suis très sensible au continent indien, pour y avoir travaillé, en tant qu'artiste, à deux longues reprises. C'est un pays très riche culturellement. Et je suis très sensible à l'action que mène Partage dans le monde auprès de cette population.


Quelle est ton histoire et celle de la compagnie ?  Ha ha ha ! Je viens d'écrire un livre pour la raconter… Mais en deux mots, je suis acteur et metteur en scène de la compagnie "Agence de Voyages Imaginaires".Nous faisons du théâtre parce que le théâtre est fédérateur et pacificateur. Il invite à redécouvrir le monde, avec passion, joie et enthousiasme. Au théâtre on est unis pour ressentir des frémissements, des grands moments d’unanimité. Au théâtre, les âmes côte à côte, peuvent se sentir des ailes…

Comédien et metteur en scène